Situation humanitaire dans le département MoungoLes Nations Unies et les ONG humanitaires ont  tirés la sonnette d'alarme sur la situation humanitaire critique observée dans les régions anglophones du Cameroun, touchées par un conflit armé de basse intensité entre indépendantistes et autorités gouvernementales.
ALERTE HUMANITAIRE DANS LE MOUNGO  les populations déplacées en provenances du Nord-ouest et du Sud Ouest et installées dans le Moungo vivent dans une grande précarité et on besoin d'une assistance humanitaire d'urgence. Les secteurs prioritaires sont les suivant : nutrition, santé, logement, éducation et protection. Dans le domaine du logement il est signalé un manque de structure d’accueil et d’abris.
QUEL AVENIR POUR LES VEUVES RETOURNÉES DE L'EXTREME NORD  Depuis les années 2016, on assiste à un retour massif des populations déplacées vers leurs régions d’origine. D’après les études menées, 31% rentent pour rechercher la terre cultivable tandis que 37 % rentre pour sécuriser leurs biens (terre) dans leur département d’origine. Le département de Mayo Sava (Kolofata et Mora) compte 30.497 retournés internes ; le département de Mayo Tsanaga (Mozogo et Mokolo) enregistre 29754 retournés.
FADEC et le Programme Appuis à l'Initiative Communautaire (PAIC)Avec le financement de Programme Appuis à l'Initiative Communautaire (PIAC) l'ONG femme Action et Développement au Cameroun (FADEC) bureau de l’extrême-nord a remis différents matériels agricoles aux jeunes de KOLOFATA,GANCE et KERAWA.
La cause humanitaire c'est notre passionChaque jour les bénévoles de FADEC aide les personnes en situation de vulnérabilité. La journée mondiale de l'humanitaire est l'occasion pour nous de distribuer les kits alimentaires et les vêtements aux réfugiés urbains installés à Yaoundé.
FADEC soutient les jeunes agriculteurs de l'Extrême NordLa crise sécuritaire dû à l’invasion de groupe islamiste Boko Haram dans la région de l’Extrême Nord a pour corollaire les attaques multiples contre les populations civiles, les attentats suicides, les poses d’engins explosifs,  les enlèvements et les meurtres, la destruction des biens, les raids transfrontaliers des groupes armés centrafricains.

Alphabétisation à la Maison d'arret de Bimbo

Alphabétisation à la Maison d'arret de Bimbo

ANIMATION CULTURELLE A BIMBO

ANIMATION CULTURELLE 0A BIMBO