Prévention de l’usage des drogues auprès des jeunes scolarisés


Campagne de prévention de l’usage des drogues dans les établissements publiques secondaires de l’arrondissement de Dibombari

 

  

L’organisation  FEMME ACTION ET DEVELOPPEMENT AU CAMEROUN FADEC – en partenariat avec LASSOCIATION DES JEUNES PONGO-BAKOKO – JEPOBA,  a lancé une campagne des sensibilisations dans les établissements scolaires secondaires publics de la commune de DIBOMBARI, sous la coordination du Chef Supérieur de DIBOMBARI, Sa Majesté TOTO BEKOMBO qui a pris toutes les dispositions pour que cette campagne soit une réussite.

Objectif du projet

Sensibiliser les jeunes élèves et les prévenir sur les méfaits de la drogue, du tabac sur leur santé et sur la scolarité, emmener les parents à une prise de conscience sur l’existence des stupéfiants dans l’environnement de leurs enfants.

Partenaires de mise en œuvre

  • JEPOBA – JEUNESSE ENGAGE PONGO BAKOKO, association culturelle…
  • BETTER HEALTH AND BETTER LIFE FOR ALL – Association de Développement, de Promotion, de Protection et de Défense des droits socio-économiques et Culturels

Thèmes développés

  • Les droits des enfants (Convention Internationale des Droits de l’Enfant 1989 et la Charte Africaine sur les Droits et le Bien-être de l’enfant de 1999)
  • La drogue et ses conséquences
  • Violence sexuelle en milieu scolaire et IST et MST

Composition de l’équipe terrain  

  • Pour FADEC

Mme DOUME BANLOG : Juriste, Experte en Développement Durable et Action Humanitaire

Madame NDENGUE Ernestine : Sociologue, spécialiste du droit de de l’Homme – Experte en Genre

  • Pour JEPOBA

Monsieur MOSSI MAKEMBE Hans : Médecin épidémiologiste de terrain, spécialiste de la PEC globale de VIH et des pathologies associées, formateur Afrique francophone sur Ebola,  tel : 699340212

  • Pour Better Health and Better Life for All

Monsieur Prince MPONDO EKON : Journaliste, Président national association Better Healf and Better Life for all –

Tel : 695 38 16 50

Madame DJUIKOM CHEKUMO Judith Noel, étudiante en médecine

Les cibles

Les élèves des établissements secondaires publics.  Dibombari en compte 13. Nous avons pu intervenir, du 21 au 23 mars 2019 dans 04 établissements. Dans chaque établissent les élèves étaient répartis en deux groupes : Les jeunes des classes de 6ème – 4ème  (12 à 15 ans) et les classes de 1ère – Terminale (16 à 19 ans

  • Lycée de Dibombari
  • Lycée bilingue de Bekoko
  • CES de Bona Mateke
  • CES de Bomono ba Djedou

nous avons pu sensibiliser 331 garçons et 352 filles soit un total de 693 élèves dans les quatre établissements scolaires ci-dessus énoncés.

une deuxième campagne est prévue pour la rentrée du troisième trimestre 2019

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*