les enfants Talibés en fête


 

 

 

 

La Région de l’Extrême-Nord du Cameroun  est le théâtre des attaques suicides régulières exécutées le plus souvent par de jeunes kamikazes  dont la moyenne d’âge est comprise entre 07 à 14 ans . Ces   jeunes endoctrinés ou talibés, issus des écoles coraniques, se retrouvent dans la rue, devenus mendiants, et plongent dans la délinquance. généralement issus des milieu défavorisés, ils sont des proies idéales pour les recruteurs intégristes. le gouvernement est désarmés face à leur situation

Cependant, alors que les écoles classiques sont bien réglementées et contrôlées par les autorités administratives et par un personnel qualifié, les écoles coraniques sont insuffisamment encadrées. Mais depuis l’avènement de la secte terroriste BOKO-HARAM, la cohabitation est devenue problématique et cela affecte la paix et sécurité des personnes et des biens, et par conséquent le développement total de la Région.

on retrouves ce enfants dans les rues de la ville à la recherche de la nourriture et des abris. leur situation est très préoccupante et les pouvoirs publics sont impuissants.

FADEC, de temps en temps, malgré ses moyens limités, leur offre un repas copieux. cest une des rares organisations qui s’intéresse à la question des jeunes talibés.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*