FADEC soutient les jeunes agriculteurs de l’Extrême Nord


La crise sécuritaire dû à l’invasion de groupe islamiste Boko Haram dans la région de l’Extrême Nord a pour corollaire les attaques multiples contre les populations civiles, les attentats suicides, les poses d’engins explosifs,  les enlèvements et les meurtres, la destruction des biens, les raids transfrontaliers des groupes armés centrafricains.Face à cette situation, FADEC se joint a toute la communauté humanitaire pour apporter son soutien en vue de la réhabilitation et du renforcement des moyens de subsistance qui favorisent une autosuffisance à long terme, une autonomisation des personnes vulnérables et à une amélioration du niveau de vie global des populations.

Après plusieurs années d’errance, les populations déplacées des zones rurales ont exprimé le vœux  de regagner leurs villages. Pour accompagner leurs retours l’accent sera mis sur l’intensification de la production agricole et pastorale gage de la survie des populations, et l’aide au recasement des populations ayant tout perdu lors des razzias armés.

Plusieurs actions sont menées par le gouvernement (sécurité des personnes et des biens) et par les organisations de développement à l’instar de FADEC et PAIC. La première phase de lancement de ce programme s’est déroulé dans la cour de la mairie de KOLOFATA devant une soixantaine d’association de jeunes et de femmes venant de KEREWA et GANCE et  ceux de KOLOFATA.

chaque jeune a reçu un kit agricole qui lui permet de se mettre au travail et surtout une variété de semence de haricot (blanc et rouge) et d’oignons

composition des kits : pousse-pousse, arrosoirs, pelles, bottes, pulvérisateurs, seaux métalliques, houx machettes, limes

Bonne chance à ces jeunes

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*