le MINREX en mission à FADEC Maroua 1


 

VISITE DE LA DELEGATION  DU MINISTÈRE DES RELATIONS EXTÉRIEURES dans les locaux de la FADEC Maroua 24 au 26 avril 2017

L’équipe FADEC de Maroua a eu l’honneur de recevoir une délégation du Ministère des Relations Extérieures venant de Yaoundé pour faire l’état des lieux de la situation sur le terrain et surtout de s’assurer de l’effectivité des actions de Fadec sur le théâtre humanitaire de la région de l’Extrême Nord.

programme de la mission

  • Rencontre avec les responsables de l’ONG
  • Prise de connaissance des activités menées par Fadec Maroua sur le terrain depuis sa création à ce jour
  • Etat des besoins

Journée du mercredi 24 avril 2017

Le mercredi 26 avril à 011 H l’arrivée de Mr Voutanzoui Daniel et dee ses collaborateurs dans les locaux de la Fadec, sis  au quartier Dougoï,  Avenue Banque. Ils sont accueillis  par  le chef d’antenne de l’Extrême Nord, monsieur  Boubakary Abakar et les bénévoles Safiatou Garga, Maliki Abakar et Voundi Isabelle.

La première journée est consacrée à la prise des contacts avec l’équipe, à la présentation du plan d’action annuel et des programmes en cours. Les différents rapports ont été présentés, ensuite une descente sur les lieux des activités a été organisée pour le lendemain.

FADEC Maroua a principalement deux projets en cours. Il s’agit de :

Projet 1 : l’encadrement socio professionnel des jeunes filles déscolarisées, victime de grossesse précoce, de la ville de Maroua et de ses environs – les jeunes filles dont l’âge varie entre 14 et 16, élèves dans les collèges et se retrouvant enceintes, sont chassées de leurs familles et se retrouvent dans la rue à mendier et à se livrer à la prostitution pour leur survie et celle de leur progéniture. FADEC  en a recueilli une dizaine à qui elle essaye d’apporter un soutien matériel et psychologique et surtout leur éviter d’être sensible au discours des recruteurs de jeunes de l secte Boko Haram)

Projet 2 : la sensibilisation sur la nécessité de la déclaration des naissances lors de l’accouchement. Les élèves arrivés à un niveau de leur cursus scolaire, sont obligé d’abandonner les études car ne pouvant pas présenter de dossier officiel.

Journée du jeudi 25 avril 2017

Messieurs Voutanzoui Daniel et Abakar Boubakary, accompagnés de quelques bénévoles, se retrouvent dans les locaux de Fadec à O9 heures. Ensuite l’équipe amorce la descente vers les sites des projets, afin de rencontrer quelques personnes dont les cas sont particulièrement sensibles , il s’agit principalement des jeunes filles déscolarisées après avoir contacter une grossesse et chassées de leurs familles. Fadec les a recueilli et placé dans les familles d’accueil. une d’elle a mis au monde un bébé dans de bonnes conditions. Les  trois autres sont enceintes et biens suivies sur le plan médical.

  • Journée de vendredi 26 avril 2017

descente dans les quartier à la rencontre d’autres personnes vulnérables prises en charge par la FADEC. Ensuite  une  visitefut faite à l’école coranique de Check Abdourahman alias Cheou. Rendu dans ces lieux en ce jour de prières, on a retrouvé une vingtaine de filles, âgées de 12 à 17 ans, majoritairement non scolarisées et dont certaines déjà en mariage. Les écoles coraniques étant considérées comme pépinières des mariages précoces et de celles à recruter pour Boko Haram.

 

   

FADEC travaillent avec les chefs religieux afin de transmettre les messages concernant l’établissement des actes de naissance et surtout l’intérêt d’envoyer les jeunes filles à l’école. L’influence des chefs religieux et des chefs traditionnels étant grande, Fadec a régulièrement fait appel à eux afin de véhiculer les massages qui emmènent à un changement de mentalité. Plusieurs causeries sont ainsi organisées avec les parents, les associations de mères d’enfants, les enseignants, Fadec et les Imams.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Un commentaire sur “le MINREX en mission à FADEC Maroua