FADEC sensibilise sur la protection et la promotion des droits de la femme et de la jeune fille a Maroua


 

FADEC intensifie sa campagne de sensibilisation dans la région de l’extrême Nord.

Dans le cadre de ses activités de protection et la promotion des droit de la femme et de la jeune fille, FADEC a organisé de s causeries dans les écoles coraniques, et auprès des associations des mères d’élèves et l’association de jeunes filles en vue de les sensibiliser sur les cas de maltraitance.

-Dans l’école coranique La causerie éducatifs et la sensibilisation ce dérouler dans l’école coranique de Oustasse Abdourahma alias Chéhou avec Boubakary abakar, Elisabeth et safiatou Garga.le theme de la causerie été « le droit de la fille pour le choix de son futur époux ». le choix de ce thème par du fait que les écoles coraniques sont les pépinières des filles qu’on envoie en mariage précoce et forcé.il est rappeler aux filles qu’elles sont le droit de choisir leur futur époux elles doivent dénoncer tout cas de mariage force ou précoce les numéros de la fadec leur a été communique. Et aussi elles sont été incité à continuer leurs études tout en les rappelant la différence dans le foyer d’une femme instruite et celle qui est illettrée et les conséquences que cela peut avoir dans l’éducation des enfants et au niveau de leurs vie.

-Avec l’association des mères d’élèves de groupes scolaires de Damoyo une rencontre s’est tenue dans la salle de classe. La rencontre avec l’association des filles dynamique du diamaré s’est déroulée dans la maison d’une de membre Maiawé Collette.

-l’intervention a la radio ce passer le 26 mars les membres de la fadec boubakary abakar et Safiatou Garga été présent a l’studio de la crtv maroua tous les activités mené durant le mois de mars a été relater sur l’antenne et une question pose au chef d’antenne Quesque la fadec compte faire pour des cas des violence précité ?la réponse est nous ne sommes pas là pour mettre des pères des familles, les maitre des écoles coraniques ni les hommes qui pratique de la violence sur leurs femmes en prison non très loin de là ! Nous éduquons d’abord et poussons ces personnes pour un changement de comportement et une prise de conscience cars nous avons nos technique d’approche la manière d’aborder tous ces personnes et nous faisons intervenir des grands imams dans la ville dans nos démarches.

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*